Les sorties du printemps 2024 chez IDOL

par IDOL
News
03.05.24
Le printemps 2024 est arrivé, et c'est déjà l'effervescence ! IDOL vous révèle quelques unes des sorties les plus attendues pour les beaux jours : de Bonnie Banane à L’Impératrice en passant par Oscar #Worldpeace et les 20 ans de No Format.
5 avril

Bonnie Banane / Grand Musique
Bonnie Banane revient avec un album intitulé Nini, surnom qui lui était donné enfant. Espiègle aussi bien que militante, alliant théâtralité et émotion brute, toujours aussi inclassable après 12 ans de carrière, elle sculpte un R&B français expérimental, mêlé de jazz, de funk, et d’électro.
« Avec Nini, éclectique deuxième album, la chanteuse Bonnie Banane s’affirme encore davantage comme l’une des artistes les plus extravagantes de la scène française. » Vogue

April 12th

UTO / InFiné
Le duo parisien UTO produit une musique éclectique mêlant pop, trip-hop et influences électroniques. Leur premier album Touch The Lock leur avait valu des comparaisons avec Portishead, Kim Gordon et Björk. Leur deuxième album repousse les limites de la création musicale.
« Les deux laborantin·es passionnent en rénovant plusieurs pans de la musique électronique, avec une inventivité qui confine à la transe. » Les Inrocks

April 18th

Bobbi Lu / Mayway Records
Originaire d’Oxford, l’autrice-compositrice-interprète, aujourd’hui installée en Belgique, séduit par son univers dystopique et mystérieux. Surnommée la « Billie Eilish indie du nord », Bobbi Lu mêle piano ambiant et synthétiseurs bruts, s’inspirant de FKA Twigs et Caroline Polachek.
« Une certitude, c’est que Bobbi Lu est déjà une artiste brillante avec un son que rarement entendu en Belgique, et avec ce son, elle pourrait très bientôt percer à l’international. » Dansende Beren

April 19th

Oscar #WorldpeaceWorldpeace Records
Le rappeur et producteur vient de sortir un album qui traite de la paternité, la foi et le mariage avec humour, en mélangeant le hip-hop des années 90 et le R&B des années 2000. Pour ce voyage profondément personnel, Oscar #Worldpeace a invité le MC Bawo, le trio hip-hop Planet Giza et la chanteuse Qendresa.
« Le rappeur de Tottenham Oscar #Worldpeace a toujours gardé les pieds sur terre, n’hésitant pas à mettre son âme à nu, à s’attaquer aux difficultés de la communauté et à aborder les revers de la vie. »
DJ Mag

The Toxic Avenger / Enchanté Records
Les 15 ans de carrière de The Toxic Avenger défient toute classification, naviguant sans heurt entre l’électro et la pop avec cependant toujours une nuance sombre. Avec Missions, le compositeur crée un voyage sonore pour le lancement d’une fusée d’exploration spatiale.
« L’un des artistes les plus influents de la scène électro française. » Music Radar

26 avril

Calypso Valois / Kwaidan
Fille d’Elli et Jacno, Calypso Valois est encouragée dans une carrière musicale par son parrain, Étienne Daho. Après quelques EP au sein du duo Cinema, elle se lance en solo. Forte d’un premier essai salué par ses pairs, elle vient de sortir Apocalypso, réalisé par Yann Wagner et mixé par Yuksek.
« Sa pop romantique orchestrale à la française, bien au-dessus de la mêlée, doit autant à la fantaisie des premiers Mylène Farmer qu’aux envolées psychédéliques de Forever Pavot, qu’à la malice de Daho (son parrain), ou à la sensualité ténébreuse de Lescop. » Canal Plus

Christophe Marguet, Manu Codjia / Mélodie en sous-sol
Christophe Marguet présente son dixième album, Echoes of Time, avec une orchestration novatrice sans instrument à vent. Le batteur propose avec Régis Huby, Manu Codja et Hélène Labarrière un mélange subtil de cordes, de batterie et de sons électroniques, explorant le temps et l’évolution du jazz.
« C’est comme un sésame. Il suffit de lire le nom de Christophe Marguet sur un disque pour s’attendre à une musique généreuse et intelligente. » Télérama

3 mai

Jessica Pratt
Pour son premier album en cinq ans, Jessica Pratt mélange la pop des années 60, le psychédélisme hollywoodien et la bossa nova. Inspirée par la fin de l’ère hippie à Los Angeles, elle a promis de grands sons panoramiques, mais sans perdre la simplicité et l’émotion qui sont devenus sa marque de fabrique.
« Le quatrième album de Jessica Pratt, une musique folk hypnagogique, façonne sa chanson mystérieuse jusqu’à son raffinement. » Best New Music chez Pitchfork

10 mai

Douglas DareErased Tapes
L’artiste britannique Douglas Dare sort son quatrième album Omni, un disque électronique d’avant-garde qui combine des thèmes queer, des récits cinématographiques et des influences de la culture rave. Un changement radical par rapport à ses racines acoustiques.
« Un disque avant-gardiste et palpitant de l’artiste pop britannique, Dare s’engage sur une nouvelle voie. » Clash

17 mai

Blick Bassy – InFiné
Blick Bassy, célèbre artiste camerounais reconnu à l’international, prolonge son dernier album d’une version deluxe. Mádibá Ni Mbondi (signifiant eau et fleurs) s’enrichit de collaborations avec l’Australien Ry X et la star montante de la scène franco-camerounaise, Yamê.
« Avec sa version Deluxe, Blick Bassy, artiste visionnaire et précurseur, continue de repousser les limites de la musique africaine. Ses titres mélangent des voix soul et des synthés sur le thème de l’eau qui nourrit la beauté, l’amour et la poésie. » Nova
IDOL session : Blick Bassy

MALVINA – Pop Noire
Malvina Meinier, de par son expérience de pianiste, compositrice, chanteuse, pole dancer et productrice, incarne une héroïne baroque ultra contemporaine. Oscillant entre électro, hyper pop, trap et métal, ce nouvel album confirme son statut d’exception dans le paysage musical.
« Naviguant entre pop, hyperpop, électro, post-punk et techno, Malvina entérine sa singularité et la consacre en héroïne baroque ultra contemporaine, fascinante et iconoclaste. » Modzik

24 mai

Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli et Diego Imbert – Bonsaï Music
Enrico Pieranunzi, pianiste jazz italien, et ses complices André Ceccarelli et Diego Imbert, rendent hommage à l’organiste Gabriel Fauré en fusionnant ses compositions classiques avec une touche de jazz contemporain dans l’album FAURÉVER.
« Héritier de Bill Evans pour la finesse, l’appétit de musique et la science du trio, Enrico Pieranunzi est capable de tout au piano […]. En Diego Imbert (contrebasse) et André Ceccarelli (batterie), ce magnifique a trouvé des accompagnateurs à sa mesure. » Télérama

Matmatah / La Ouache Production
Un an après la sortie de son double album, Miscellanees Bissextiles, Matmatah propose une version deluxe avec des hommages à David Bowie et The Pogues, assorties d’une version live de ‘Triceratops’ et ‘SklogW II (On n’a pas l’cul sorti des ronces)’ enregistré aux légendaires studios d’Abbey Road.
« Du rock, parfois breton mais pas uniquement, des bons mots avec de l’humour ou de la nostalgie, et des références musicales qui ne déplairont pas aux amateurs de hard-rock progressif des années 70. » France Info

Leslie Medina / Lemonade
Plus connue en tant qu’actrice, Leslie Medina est aussi chanteuse, autrice, compositrice et productrice. Elle présente son nouvel EP Les lotus poussent dans la boue, mêlant voix de velours et compositions audacieuses, tout en affirmant des influences des années 1980 et 1990.
« Actrice dans la série « Fiasco », chanteuse pop à succès, la jeune femme est bien décidée à ne pas choisir. » Paris Match

31 mai

King Hannah
Le duo King Hannah est sur le point de sortir son deuxième album : Big Swimmer capture la nostalgie du rock garage des années 90 avec des guitares grunge. L’album, sur lequel Sharon Van Etten est invitée à chanter, explore un équilibre entre obscurité et lumière.
« La musique de King Hannah peut d’abord évoquer des voyages sur les autoroutes perdues d’Amérique, mais le groupe est bien parti pour construire un monde qui lui est propre. »
Pitchfork

7 juin

L’Impératrice / microqlima
Après une tournée mondiale à guichets fermés, le groupe parisien L’Impératrice revient avec son troisième album, qui comprend des collaborations avec Maggie Rogers, Fabiana Martone et Erick the Architect. Attendez-vous à des morceaux dans toutes les langues et à un mélange vibrant de funk, de French Touch et d’influences internationales.
« Le sextet s’apprête à prendre le monde d’assaut avec ce disque, décrit comme un véritable voyage dans le cosmos et inspiré par les pulsars, ces petites étoiles mortes qui émettent encore des signaux dans l’espace. »
Charts in France

Les anniversaires de nos labels

NØ FØRMAT!
En 2004, Laurent Bizot crée No Format, avec l’idée de « construire des ponts entre la musique et les autres arts ». Vingt ans plus tard, le défi est relevé : le label a sorti des découvertes artistiques audacieuses, réunissant des talents du monde entier. Pour célébrer ces deux décennies de créativité, No Format propose un livre, une tournée et un album de remixes.
« Vingt ans d’existence, une soixantaine de références, et pas une faute de goût. » Radio France

Lire plus d'articles